Programme

  • Fresque
  • Fresque

FresquePierre Bunk, Julie Blesson, Stéphanie Lussat...

Apprenti chauve, Pierre Bunk a aussi une passion pour la BD. On le trouve régulièrement à dessiner des histoires sociales, parfois désabusées mais toujours drôles dans des fanzines et des collectifs alternatifs comme SpeedballAaarg et la Vilaine ou encore en train de raconter des conneries au comptoir d’établissements peu recommandables. Il a généreusement accepté de délaisser ses jeux vidéos préférés pour nous et d’honorer le festival de sa présence pendant quatre jours.

Pour cette occasion unique, il constitue une équipe hétéroclite d’artistes, ressortissants du célèbre Atelier Pépé Martini, à Rennes, et d’auteurs de la Vilaine.

Julie Blesson, brillante créatrice mais piètre vendeuse, ne voit jamais sa marque de bijoux cotée en bourse. Déçue par le capitalisme, elle prend l’identité de MmePatate, son alter ego féministe et logorrhéique et c’est à poil qu’on la retrouve dans une série de recueils autobiographiques nommés Salut. Le succès est au rendez-vous, tous les gens ayant lu les deux volumes sont « bouleversés » et « réjouis ». Enivrée par la fame, elle s’éparpille complètement et se perd de nouveau dans la confection de bijoux et broderies, la restauration de petits poneys de collection, la validation d’un doctorat de psychanalyse de comptoir et commence à colorier les BD d’autres gens, sous la direction du Professeur Bouchard.

Ce dernier, quand il ne s’extasie pas sur des images de grosses fleurs orange et marron des années 70 qu’il aime tant est le génial coloriste de tout un tas de séries de BD que toute personne de bon goût se doit d’avoir lu. On y compte les naufragés du tempsles spectaculairesAlvin et Abélard et l’Émouvantail. Il est aussi un formidable dessinateur et lorsqu’il réussit à s’extraire de son canapé pour s’exposer à la lumière du jour, il crée des fanzines comme Fumix (avec Bé), ou un livre jeunesse :  le naturaliste (avec Sonz). A ce jour, il attend encore d’être sponsorisé par les sandwiches de la Mie Câline, dont il est le plus fervent consommateur du bassin Rennais.

Leur dernière comparse n’est autre que Stéphanie Lussat. Être énigmatique, on ne sait d’elle que peu de choses. Elle aurait travaillé en tant qu’accessoiriste et décoratrice, dans le Grand Ouest et d’autres contrées, après une formation initiale en cinéma d’animation. Elle œuvrerait maintenant en tant que graphiste freelance slash artiste plasticienne. Adepte du kawaii, d’aucuns disent même qu’ils l’auraient vue faire du collage et des fresques peintes « so cute » dans les rues de Rennes. Et peut-être même qu’à l’abri de tous les regards, elle confectionne des objets en laine cardée.

Ensemble, ils animeront la place du marché aux légumes pendant les quatre jours du festival. Il réaliseront une grande fresque colorée de deux mètres par quatre, à la gloire de la revue la Vilaine, sous les yeux ébahis des badauds. Quel en sera le thème ? C’est difficile à dire à l’heure où nous mettons sous presse. Ce qui est certain, c’est que nous sommes impatients de voir le résultat.

Coordination :
Hélène Le Bescond

Production :
Quai des Bulles

Autour du même thème

-

De 10h à 18h

Lieu Place du Marché aux légumes

Public Jeunesse, Tous publics

Thématique Animations

Retour au programme