Programme

Discussion entre Erik de Graaf et Jean-David Morvan

Focus sur la BD néerlandaise

  • Dimanche 31 octobre – 11h30
    Amphi Maupertuis, Palais du Grand Large

Cet échange poursuit le cycle de dialogues entre auteurs de bandes dessinées néerlandais et français, entamé cet été à l’Atelier Néerlandais à Paris. De quel artiste français vous sentez-vous proche, avec qui aimeriez-vous entamer un dialogue ? L’ambassade des Pays-Bas en France a posé cette question à Erik De Graaf, auteur de Eclats (Editions La Pastèque). Réponse enthousiaste de l’artiste qui a souhaité s’entretenir avec Jean-David Morvan, auteur français majeur qui vient de publier Madeleine, résistante aux éditions Dupuis.

Discussion entre Erik de Graaf et Jean-David Morvan

LA BANDE DESSINÉE NÉERLANDAISE À SAINT-MALO

Tel le cinéaste rêvant de fouler le tapis rouge à Hollywood ou à Cannes, maint auteur de bandes dessinées espère percer en France. Nulle part ailleurs en Europe la bande dessinée ne suscite autant d’attention et d’intérêt qu’en France, et nulle part ailleurs il n’y a autant de titres étrangers traduits.

C’est dans cet esprit qu’il y a deux ans, en discutant avec les auteurs de BD néerlandais Aimée de Jongh et Erik de Graaf et avec Barbara den Ouden du Fonds littéraire des Pays-Bas, une initiative visant à mettre le roman graphique néerlandais à l’honneur en France a vu le jour. Nous avons croisé nos idées dans un ancien bâtiment scolaire sur les canaux  d’Amsterdam. Bien vite un « Temps Fort Pays-Bas » pendant l’un des nombreux festivals de bande dessinée renommés en France s’est détaché. Présentations, expositions, invitation aux visiteurs à dessiner une oeuvre commune, conversations sur le dessin et la paternité de l’œuvre, histoires personnelles – les idées et les propositions fusaient.

Quai des Bulles, l’un des plus grands festivals de France, s’est rapidement imposé. En se documentant sur le festival notre enthousiasme a encore grandi. Quai des Bulles, nous l’avons compris, avait une grande portée, un programme ambitieux pour les jeunes talents, des publications bien documentées et la ville côtière de Saint-Malo offrait en outre une belle vue sur la mer, un horizon que nous chérissons également aux Pays-Bas.

Peu de temps après cette conversation à Amsterdam, j’ai rencontré le directeur opérationnel de Quai des Bulles, Florian Aubin, à Paris et plus tard à Angoulême. Avec lui et la direction artistque du festival, nous avions prévu de mettre l’accent sur les Pays-Bas en 2020, mais la crise sanitaire nous a mi
des bâtons dans les roues. Aujourd’hui, deux ans plus tard, nous sommes impatients de présenter la bande dessinée néerlandaise à Saint-Malo.

Pour la quarantième édition de Quai des Bulles, Aimée de Jongh et Erik de Graaf se présenteront à Saint-Malo cet automne sous le titre « Voici mon histoire », et en 2022, sous le même titre, nous ferons venir une dizaine d’auteurs dans la ville côtière bretonne pour faire un focus sur les talents des Pays-Bas.

L’objectif est de surprendre et de séduire les dessinateurs et les passionnés BD de France et d’ailleurs. Les Pays-Bas sont un pays de lumière, d’eau et de polders, un pays qui, depuis des siècles, engendre des grands peintres et dessinateurs. De Rembrandt à Vermeer et de Van Gogh à Mondrian.

La bande dessinée néerlandaise, elle aussi se fait entendre. Des bédéistes comme Aimée de Jongh, Barbara Stok, Typex et Peter van Dongen remportent des succès à l’international et leurs oeuvres se voient traduites dans de nombreuses langues. Et ce n’est pas tout. Les bédéistes néerlandais ne craignent résolument pas la touche personnelle.

Parfois littéralement, par exemple quand ils couchent sur le papier une expérience personnelle ou une histoire de famille. Mais également quand ils mettent en image une idole ou rendent compte d’un voyage, cela reste souvent très personnel. D’où le titre « Voici mon histoire », qui sera, je l’espère, le point de départ d’un échange vivant et durable avec les illustrateurs français et les amateurs de bandes dessinées.

Retour sur les auteurs néerlandais qui font leur apparition à Saint-Malo cet automne. Aimée de Jongh (1988) est entrée dans le monde de la BD internationale en 2014 avec son premier roman graphique, Le Retour de la Bondrée chez Dargaud. Après, elle collabore avec Zidrou au scénario pour son deuxième roman graphique chez le même éditeur, L’Obsolescence Programmée de nos Sentiments. En 2021, Aimée présente deux nouveaux albums : son plus gros travail à ce jour, Jours de Sable (Dargaud), une BD historique sur le « Dust Bowl » américain des années trente, ainsi que la BD autobiographique Taxi ! Récits depuis la Banquette Arrière (La Boîte à Bulles), inspirée par des conversations entre Aimée et les chauffeurs de taxi. Lors du festival Quai des Bulles, Aimée participera aux séances de dédicaces, entretiens et activités sur ses dernières publications. Cette année, Jours de Sable est l’une des bandes dessinées les plus vendues en France et est également nominée pour le prix Ouest France Quai des Bulles 2021.

Erik de Graaf (1961) a étudié le graphisme et la publicité à Rotterdam. Des illustrateurs tels que Joost Swarte et Yves Chaland l’ont mis sur la voie de la bande dessinée. En 2010, la maison d’édition La Pastèque a publié le livre d’Erik Jeux de mémoire, suivi dix ans plus tard du diptyque Éclats et Cicatrices, publié en français chez Champaka Bruxelles/Dupuis, une histoire aussi sobre que brillante sur l’amitié, le bonheur et la tristesse de gens ordinaires aux Pays-Bas pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Pendant Quai des Bulles 2021, Erik de Graaf dédicacera ses livres et s’entretiendra avec le scénariste français Jean-David Morvan, dont le magnifique Madeleine, Résistante a récemment été publié chez Dupuis, aux côtés de Bertail et Riffaud.

J’espère que la présence et les performances d’Aimée de Jongh et d’Erik de Graaf piqueront votre curiosité et que, après une merveilleuse quarantième édition de Quai des Bulles, nous vous retrouverons l’année prochaine pour un Temps Fort Pays-Bas avec une programmation large et interactive et une douzaine d’auteurs.

Si jamais vous êtes à Paris cet automne, ne manquez pas de visiter notre programme « Libre cours à l’imagination », une série de dialogues entre des auteurs de bande dessinée néerlandais et français, dans le cadre du festival BD Formula Bula et animée par la journaliste française et experte en bande dessinée Lucie Servin, à l’Atelier Néerlandais. Vous trouverez de plus amples informations à l’adresse suivante : atelierneerlandais.com/fr

Friso Wijnen
Conseiller culturel et de la communication
Ambassade des Pays-Bas en France

Autour du même thème

-

11h30

Lieu Palais du Grand Large, Amphi Maupertuis

Public Tous publics

Thématique Rencontres

Retour au programme