Chapeau bas, Spirou !

  • expo chapeau bas spirou

Chapeau bas, Spirou !

Il y a quatre-vingt ans, Jean Dupuis, imprimeur-éditeur, recherchait un dessinateur pour créer un petit personnage espiègle, généreux et loyal, âgé d’une dizaine d’années ; personnage qui servirait d’emblème pour le journal du même nom : Spirou, écureuil en wallon… On pense alors à Robert Velter, dit Rob-Vel, un jeune dessinateur ayant fréquenté les studios de dessins à New-York et donc susceptible d’apporter toute la modernité des bandes dessinées américaines. Une image s’impose instantanément à Rob-Vel : celle de ces jeunes mousses de sonnerie rencontrés lors de ses nombreux voyages à bord de paquebots, là où il officiait comme moniteur de jeux ou caricaturiste de bord. Il y a d’ailleurs croqué de nombreuses célébrités comme Laurel et Hardy, Buster Keaton, Charlie Chaplin et bien d’autres… Ces petits mousses de sonnerie n’étaient en fait que des gamins embarqués pour se mettre au service des passagers. La silhouette ne tarde pas à jaillir : Spirou ne sera pas qu’un simple logo, mais un personnage de bande dessinée à part entière. Spirou ne sera pas non plus écolier, difficile en effet de varier les aventures dans les décors aussi restreints que ceux d’une salle de classe, mais il sera groom ; en hommage à ses petits mousses de sonnerie, dévoués et courageux, évoluant dans un univers bien plus riche de voyages et donc de possibles aventures. C’est ainsi que naît Spirou le p’tit roux, un beau jour de l’année 1938. Mais les circonstances de la vie amèneront le petit groom à devoir de nombreuses fois changer de papa. C’est la longue histoire de l’évolution de ce fabuleux héros que raconte l’exposition Chapeau bas, Spirou !

En partenariat avec :

Autour du même thème

Dates Du 1er juillet au 3 novembre

Lieu La Chapelle Saint-Sauveur

Public Tous publics

Thématique Grand public

Scénographie Gérard Cousseau